chirurgie-hemorroides-tunisie
On nomme hémorroïde ou maladie hémorroïdaire, les affections anales résultant de complications liées aux dilatations veineuses normales sous muqueuses. Les hémorroïdes peuvent être internes ou externes. Tout le monde peut en souffrir.
Plusieurs facteurs sont à l’origine des hémorroïdes : l’âge, le sport, grossesse, constipation. La déjection, la position assise ou la marche peuvent aggraver les hémorroïdes.

Symptômes

Douleurs ou gêne dans la région sus-pectinéale, tuméfaction et des rectorragies (saignement de l’anus). Les hémorroïdes peuvent être le siège d’un caillot ; c’est la thrombose hémorroïdaire externe est très fréquente, la thrombose hémorroïdaire interne très rare.


 

Traitement

Il existe évidemment des traitements pharmacologiques (médical) ou instrumental (injections, infrarouges, etc.) aux maladies hémorroïdaires. Plusieurs méthodes sont d’ailleurs mises en pratique dans le traitement des hémorroïdes. La Clinique Pasteur en Tunisie souscrit à cet arsenal de combat anti hémorroïdaire, et spécifiquement à la chirurgie.

Mais pourquoi la chirurgie ?

Réalisée par un proctologue, la chirurgie des hémorroïdes intervient, malheureusement, tardivement parfois, pour retirer avec efficacité les hémorroïdes. Notre équipe chirurgicale vous accompagne par ses conseils pour la période post-opératoire qui est souvent douloureuse après une chirurgie des hémorroïdes.
Bien que bénigne, les hémorroïdes peuvent devenir inconfortables, insupportables. On parle alors de crise hémorroïdaire. En ce moment, une intervention chirurgicale devient non seulement urgente, mais nécessaire. Et l’échec des traitements médicamenteux, l’inefficacité des infrarouges confortent d’ailleurs l’option chirurgicale. Ce sont donc les formes symptomatiques, compliquées des hémorroïdes, qui réclament une opération.
Indispensable dans 10% des cas, une chirurgie des hémorroïdes doit être principalement et spécialement décidée par un médecin-proctologue après un examen physique. Ensuite, il est important d’identifier l’objectif thérapeutique. Une chirurgie des hémorroïdes n’a pas vocation de traiter la constipation qui est la cause, mais le symptôme en soi. Le rôle d’une chirurgie des hémorroïdes est avant tout de supprimer les crises douloureuses, l’extériorisation des paquets hémorroïdaires et les saignements. Compte tenu de ceci, une intervention pour l’ablation des hémorroïdes à la Clinique Pasteur tient compte de tous ces facteurs afin de vous offrir un meilleur traitement. Puisque le but d’une chirurgie hemorroides Tunisie est de faire disparaitre les symptômes hémorroïdaires en sauvegardant la continence anale.

Quelle chirurgie choisir ?

Le traitement chirurgical peut privilégier soit une hémorroïdectomie soit une hémorroïdopexie, en plus du traitement classique qui consiste à retirer les hémorroïdes. La première méthode consiste à l’ablation des hémorroïdes internes (à l’intérieur de l’anus) et externes (sous la peau de l’anus). La seconde, elle, privilégie le repositionnement des hémorroïdes dans le canal anal.

  • L’hémorroïdectomie ou la méthode dite de Milligan et Morgan
  • L’hémorroïdectomie privilégie dans sa démarche opératoire, la méthode dite de Milligan et Morgan développée en 1937. Cette technique consiste à supprimer les 3 paquets hémorroïdaires principaux. Elle se fait de la peau à l’intérieur de la peau, et laisse au bout d’un mois, trois cicatrices plus ou moins larges. Particulièrement adaptée pour les hémorroïdes grade 3 et 4 et les hémorroïdes externes. Elle laisse des douleurs importantes 12h après l’opération. Convalescence plus longue (10 à 15 jours) ; sténose ou rétrécissement

    Complications post-opératoires : douleurs, troubles urinaires, hémorragie précoce ou secondaire (1 ou 2 semaines après l’intervention), constipation, infection locale (rare), cicatrisation difficile, rétrécissement anal, incontinence.

    Suivi post-opératoire : fièvre, saignement, frissons, difficultés à respirer, grosses douleurs anales, sont autant de symptômes qui après une chirurgie hemorroides Tunisie devraient vous conduire à nous recontacter rapidement.
    L’hémorroïdectomie est conseillée aux patients courant des risques de saignement. Hospitalisation en ambulatoire ou durer 4 jours.

  • Hémorroïdopexie ou intervention de Longo
  • Plus efficace dans le cas des hémorroïdes internes. On ne retire pas les hémorroïdes internes mais on procède à un repositionnement des hémorroïdes dans le rectum en rapetissant la muqueuse sus-jacente. Grâce à une pince-agrafeuse.
    Particulièrement recommandée aux patients qui doivent faire des efforts au cours de la défécation et chez lesquels on constate souvent grâce à un anuscope, en plus d’un prolapsus des hémorroïdes, un prolapsus interne de la muqueuse du bas rectum.

    Après l’opération : L’absence de plaie opératoire simplifie les suites qui sont moins douloureuses qu’après hémorroïdectomie
    Inconvénient :
    Sensation d’urgence fécale, troubles sensitifs à ne pas confondre avec une incontinence. Possibilité de recourir à une hémorroïdectomie plus tard.

    Une chirurgie des hémorroïdes à la Clinique Pasteur ?

    Avant toute opération de Chirurgie hemorroides Tunisie, une consultation préalable avec l’anesthésiste, qui conseillera soit une anesthésie générale, loco-régionale ou locale. Prendre des laxatifs, vider sa vessie
    L’intervention dure en moyenne 45mn, en position gynécologique. Le patient est couché sur le dos, les jambes relevées et écartées.
    La prise en charge post-opératoire de nos patients nous permet de vérifier :

  • Le contrôle de la douleur
  • La facilité à uriner
  • Le saignement
  • La première selle
  • L’état des plaies de l’opération
  • Suivre le patient dans les moindres détails afin de garantir la qualité des soins et son bien-être, est notre devise.